18.07.2023

Communiqué de presse

Des élèves talentueux de Genève et de Schaffhouse montrent leurs capacités aux Olympiades internationales de physique

Du 10 au 17 juillet, à Tokyo, on a calculé, observé et expérimenté à tout va. Les Olympiades internationales de physique (IPhO) ont réuni des jeunes de plus de 80 pays pour échanger autour d'une passion commune et mettre leurs connaissances à l'épreuve. Cinq élèves ont fait le voyage depuis la Suisse - trois ont été récompensés par des médailles.

De gauche à droite : Bruno Pontecorvo, Daniel Gonzalez Filipov, Adrian Serrano Capatina, Kodai Tsutsui, Piranavan Subaharan. (Source: Nicolà Gantenbein)

Derrière, de gauche à droite : Kodai Tsutsui et Adrian Rutschmann, Henning Zhang, Nicolà Gantenbein, Lionel Philippoz, Clémence Bachmann (bénévoles).

Devant, de gauche à droite : Piranavan Subaharan, Adrian Serrano Capatina, Emmy (mascotte), Bruno Pontecorvo, Daniel Gonzalez Filipov. (Source: Liza Toyoshima)

Daniel Gonzalez Filipov (Source: Nicolà Gantenbein)

Adrian Serrano Capatina (Source: Nicolà Gantenbein)

Kodai Tsutsui (Source: Nicolà Gantenbein)

Piranavan Subaharan (Source: Nicolà Gantenbein)

Une médaille d'argent a été décernée à Daniel Gonzalez Filipov (Institut Florimont, GE). Deux élèves de l'Ecole Internationale de Genève, Adrian Serrano Capatina et Kodai Tsutsui, ont remporté des médailles de bronze. Bruno Pontecorvo (Institut International de Lancy, GE) a reçu une mention honorable. Piranavan Subaharan, de l’école cantonale de Schaffouse, s'était également qualifié pour le concours mondial grâce à ses performances au niveau national.

 

De nouveaux amis et des prix Nobel

Il fallait passer deux examens lors l'IPhO, le premier s’est déroulé le 11 juillet et le second le 13 juillet. Durant les jours qui leur restaient, les jeunes ont eu le temps de nouer des contacts et de découvrir le Japon, par exemple lors d'excursions ou d’activités comme des cérémonies du thé ainsi que d'une initiation à la calligraphie japonaise. Étant lui-même originaire du Japon, cela n’était rien de nouveau pour Kodai, mais ce dernier ne s'est pas ennuyé pour autant, entouré d’autant de personnes du monde entier partageant les mêmes intérêts. Il s'est lié d’amitié avec des personnes qu'il n'aurait jamais rencontrées sans l'IPhO, raconte le futur étudiant en ingénierie. Adrian regrette de ne pas avoir pu s’entretenir avec tous les participants tellement ils étaient nombreux. C'est avec les délégations de Syrie, de Slovaquie et de Slovénie qu'il a eu le plus de contacts ainsi que de longues discussions, en raison de la répartition alphabétique des dortoirs par nom de pays. Outre les autres jeunes talents, les champions de physique ont également eu l'occasion de rencontrer les lauréats japonais du prix Nobel Takaaki Kajita et Hiroshi Amano.

 

De l'étoile à neutrons à la toute petite particule

Même si les participants n'ont pas encore de prix Nobel en poche, ils ont déjà beaucoup de connaissances en physique et se font leur propre opinion sur les questions d'examen. Lorsqu'on leur demande quel est leur exercice préféré, plusieurs membres de l'équipe suisse répondent : Celui sur le mouvement moléculaire brownien ! Celle-ci était créative et bien formulée, demandait moins de connaissances préalables que de réelle compréhension et contenait des méthodes statistiques intéressantes. Les épreuves expérimentales et théoriques, d'une durée de cinq heures chacune, comprenaient également la modélisation d'étoiles à neutrons, l'étude des tensions de surface et l'explication des processus physiques derrière les méthodes de filtration de l'eau. "Des tâches comme ces dernières ont des applications très concrètes", explique le chef de la délégation Lionel Philippoz, "d'autres illustrent plutôt des résultats de recherche fondamentale ou montrent comment expliquer des phénomènes observables dans la vie quotidienne".

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Dix Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 6'000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, linguistique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national.

 

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. D'autres photos sont disponibles sur demande.

 

Contact

Lara Gafner

Responsable Média

Olympiades de la science

Université de Berne

Hochschulstrasse 6

+41 31 684 35 26

l.gafner(at)olympiad.ch

 

 

Autres articles

Robotique

Des inventeurs et inventrices en herbe remportent les Olympiades de robotique

L'intérêt pour la World Robot Olympiad Suisse était grand: 225 équipes ont construit et programmé des petits robots tourbillonnant sur une table de jeu. 66 équipes ont atteint la finale suisse qui s'est déroulée le 22 juin 2024 en Argovie à Hausen.

Informatique

Faîtière

Les athlètes des algorithmes en route pour l'Égypte

Des médailles "olympiques" d'un genre un peu particulier ont été décernées le 25 mai à l'Université de Berne. Lors des Olympiades d'informatique, les jeunes ne montent pas sur le podium grâce à leur vitesse de course ou à leur force musculaire, mais grâce à leurs talents de programmation.

Philosophie

Mit Sokrates in der Sauna

Vom 16. bis 19. Mai fand in Helsinki die 32. Internationale Philosophie-Olympiade statt. Mit dabei waren die zwei Gewinnerinnen der Schweizer Philosophie-Olympiade und erstmals auch zwei Schüler aus Liechtenstein, von denen einer direkt die erste Auszeichnung mit nach Hause brachte.

Faîtière

Économie

Cinq jeunes Suisses en route pour les Olympiades internationales d'économie

Prochaine étape: Hong Kong ! La finale des Olympiades suisses d'économie a eu lieu le 3 mai 2024. Onze jeunes se sont disputés la victoire au centre de conférences Grünenhof de l’UBS à Zurich. A cette occasion, ils ont pu se mesurer dans différentes disciplines de l'économie.

Physique

Schweizer Schüler an Physik-Olympiade in Estland ausgezeichnet

Vom 26. - 28. April nahm die Schweiz als Gastland an der Nordisch-Baltischen Physik-Olympiade teil. Das Ergebnis: Zwei Ehrenmeldungen, eine Bronzemedaille und bleibende Erinnerungen.

Faîtière

Mathématiques

Schweizer Bestleistung an Europäischer Mathe-Olympiade der Frauen

Junge Mathematikerinnen in ihrer Begabung fördern und mit Gleichgesinnten und Vorbildern vernetzen - das ist das Ziel der European Girls’ Mathematical Olympiad. Vom 11. bis 17. April fand die 13. EGMO in Georgien statt. Drei der vier Schweizer Teilnehmerinnen wurden mit Bronze ausgezeichnet.