29.07.2020

Communiqué de presse

Un élève suisse remporte le bronze aux olympiades européennes de physique

Cette année, 260 élèves de secondaire en provenance de 53 pays se sont penché∙es sur les épreuves de physique aux Olympiades européennes, EuPhO en abrégé. Le concours a eu du 21 au 26 juillet sous forme virtuelle. Cinq Suisses étaient en lice:

Les examens sur Zoom (Toutes les images: Olympiades de physique)

Ne pas rester seul dans sa chambre: quatre des cinq participants suisses ont passé leurs examens ensemble à l’Université de Berne.

Dominik Moos

Loïc Nicollerat

Max Wipfli

Tobias Riesen

Leo Thom

  • Dominik Moos, Kantonsschule Zug (ZG)
  • Leo Thom, Kantonsschule Kreuzlingen (TG)
  • Loïc Nicollerat, Lycée-Collège de la Planta (VS)
  • Max Wipfli, Kantonale Mittelschule Uri (UR)
  • Tobias Riesen, Gymnasium Burgdorf (BE)

 

Dominik Moos a remporté la médaille de bronze. Loïc Nicollerat, Leo Thom et Tobias Riesen ont obtenu une mention pour leurs prestations.

 

Les EuPhO en ligne

Après l’annulation des EuPhO 2020 prévues en Roumanie en raison de la pandémie, plusieurs bénévoles de différents pays, dont la Suisse, ont mis sur pied une version virtuelle. Les deux examens de cinq heures chacun ont eu lieu du 21 au 22 juillet. L’heure exacte des examens différait en fonction du lieu de domicile. Outre les pays européens, les olympiades ont également réuni de nombreux pays hôtes issus de fuseaux horaires lointains, allant de la Bolivie au Vietnam. Malgré les défis logistiques, l’événement s’est déroulé sans problèmes techniques. Il s’agissait des premières EuPhO pour les participants suisses. Ils n’ont donc pas pu faire de comparaison avec les EuPhO traditionnelles. Les bénévoles des olympiades ont néanmoins regretté l’absence de contact social: «C’était moins amusant. L’aspect social est important aussi pour les bénévoles», explique Thanh Phong Lê, qui fait un doctorat à l’EPFL. Les physiciens en herbe de Suisse n’ont pas eu beaucoup de contact avec les équipes des autres pays, mais ont tout de même pu échanger entre eux. A part Leo Thom, qui a participé à distance, l’équipe suisse était à Berne ces deux jours pour passer les examens ensemble. 

 

Les yeux de chat et des simulations

Après les examens, Dominik, Loïc, Max et Tobias ont tout de suite discuté des épreuves. L’épreuve préférée de Dominik portait sur les phénomènes optiques expliquant pourquoi les yeux des chats brillent dans la nuit: «L’épreuve était difficile et déroutante, mais elle m’a plu». Outre la théorie, il y avait aussi un examen pratique. Contrairement aux EuPhO passées, les participantes de cette année n’ont néanmoins pas réalisé d’expérience sur place, mais ont travaillé sur des simulations. Cela a aussi des avantages, commente Thanh Phong Lê. Les simulations permettent de réaliser des expériences qui seraient trop coûteuses ou trop fastidieuses à effectuer en vrai pendant les olympiades. Durant la remise de prix virtuelle du 26 juillet, l’un des organisateurs a souligné que les simulations prenaient un rôle toujours plus important dans le quotidien des physiciennes. Nos cinq participants suisses deviendront-ils un jour physiciens eux aussi? C’est bien possible. En tout cas, ils souhaitent tous poursuivre la physique dans leurs études. 

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année : des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4'000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme national.

 

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Wissenschafts-Olympiade
Universität Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 31 631 51 87

l.gafner(at)olympiad.ch  

Autres articles

Robotique

Kinder und Jugendliche entwerfen Energiespar-Roboter an regionaler Meisterschaft

Am 29. Mai und 5. Juni fanden die regionalen Meisterschaften der Robotik-Olympiade statt. Corona-bedingt hält die World Robot Olympiad Schweiz am neuen Format fest: Die 97 Teams von technikbegeisterten Kindern und Jugendlichen liessen ihre Roboter online über das Spielfeld surren.

Philosophie

Des jeunes Suisses distinguées à l’Olympiade internationale de philosophie

L’Olympiade internationale de philosophie (IPO) a eu lieu du 27 au 30 mai. Plus de 80 jeunes en provenance de 44 pays ont rédigé des dissertations. Yuhua Gao (Hull’s School, ZH) et Nitya Rajan (Collège St. Michel, FR) ont reçu des mentions honorables.

Géographie

Gold für junge Geographinnen und Geographen

Am 15. 05. wurden die Resultate der sechsten Schweizer Geographie-Olympiade verkündet. 18 Jugendliche wurden für ihre Leistungen in den digital durchgeführten Prüfungen mit Medaillen ausgezeichnet. Die besten Vier werden die Schweiz an der Internationalen Geographie-Olympiade vertreten.

Faîtière

Économie

Les économes olympiques

La finale des Olympiades d’économie a eu lieu le 7 mai. Les 10 meilleur-es candidat-es sur 138 au départ se sont retrouvé-es à Glattbrugg (ZH) pour tester leurs connaissances économiques. Quatre d’entre eux-elles représenteront la Suisse lors des Olympiades internationales d’économie.

Mathématiques

L’argent et le bronze pour les Suissesses à l’Olympiade européenne de maths

Quatre jeunes mathématiciennes ont participé à l’European Girls’ Mathematical Olympiad (EGMO) du 9 au 15 avril. Comme ce concours réservé aux filles avait lieu en ligne, elles n’ont pas passé les épreuves en Géorgie, pays hôte, mais dans les montagnes suisses.

Gagnants Olympiades de chimie 2020/21

Chimie

Des médailles pour des réflexions scientifiques à la maison

La semaine de la finale des olympiades de chimie a eu lieu du 6 au 10 avril 2021. Pour une fois, pas au laboratoire de l’EPF de Zurich, mais à la maison. Les 17 meilleur-es des 406 candidat-es ont passé des épreuves de chimie exigeantes et ont été récompensé-es par des médailles.