28.07.2021

Communiqué de presse

Les Suisses ont su se démarquer dans le cadre des Olympiades internationales de physique

Lors des Olympiades internationales de physique (IPhO), qui se sont déroulées du 17 au 24 juillet, des jeunes de plus de 70 pays ont résolu des épreuves portant sur les LED, les ondes sismiques ou encore la physique quantique. Les cinq participants suisses ont pris part au concours depuis Signau (BE) - et ont remporté une médaille de bronze et trois mentions honorables.

De gauche à droite: Nicolà Gantenbein (Leader), Mathieu Zufferey, Kylian Gauteron, Valentin Hächler, Oliver Marti, Raphael Zumbrunn, Lionel Philippoz (Leader). (Image: Olympiades de physique)

Les cinq participants suisses ont pris part au concours depuis l'Emmental. (Image: Markus Meier).

Raphael Zumbrunn (Image: Markus Meier).

Kylian Gauteron (Image: Markus Meier).

Oliver Marti (à gauche) et Mathieu Zufferey (à droite). (Image: Markus Meier).

Kylian Gauteron (Image: Markus Meier).

Raphael Zumbrunn (Image: Markus Meier).

Oliver Marti (Image: Markus Meier).

Mathieu Zufferey (Image: Markus Meier).

Valentin Hächler (Image: Markus Meier).

Les étudiants et les responsables profitent d’une fondue bien méritée. (Image: Olympiades de physique)

  • Kylian Gauteron, Lycée-Collège des Creusets (VS)
  • Mathieu Zufferey, Lycée-Collège de la Planta (VS)
  • Oliver Marti, Gymnasium Münchenstein (BL)
  • Raphael Zumbrunn, Gymnasium Thun (BE)
  • Valentin Hächler, Gymnasium Oberwil (BL)

 

Raphael Zumbrunn a obtenu une médaille de bronze grâce à ses excellents résultats. Kylian Gauteron, Mathieu Zufferey et Valentin Hächler ont été distingués chacun par une mention honorable.

 

Ondes et particules

Ce sont les deux examens de cinq heures, les 19 et 21 juillet, qui ont départagé les participants. Première étape: l’examen pratique. Lors de celui-ci, les jeunes se sont penchés sur les propriétés des condensateurs et des diodes électroluminescentes. Les IPhO se sont déroulées de manière virtuelle au lieu de prendre place en Lituanie. Le matériel nécessaire a donc été envoyé à l'avance par la poste aux quatre coins du globe. L'examen théorique portait, entre autres, sur la propagation des ondes sismiques dans le sol ou sur ce que l'on appelle « une particule dans une boîte ». Il s'agit d'une simulation d'électrons dans laquelle le potentiel à l'intérieur d'une boîte théorique est nul et infini à l'extérieur de la boîte. « Cela peut être utilisé, par exemple, pour prédire les spectres d'absorption ou d'émission de molécules organiques » , explique Nicolà Gantenbein, bénévole pour les Olympiades de physique.

 

La cérémonie d'ouverture virtuelle des IPhO 2021.

Transmettre le flambeau

IPhO 2021, ce n’était pas seulement des examens en ligne. Les jeunes ont, entre autres, assisté à une visite virtuelle de la ville de Vilnius, participé à des activités ludiques et même pu suivre une conférence de Didier Queloz, titulaire du prix Nobel de physique. Ce que retient Valentin Hächler de cet événement, ce sont surtout les moments qu’il a pu passer en compagnie des autres participants suisses: « L'atmosphère était super et détendue », souligne le jeune homme de 19 ans. Quant à Mathieu Zufferey, sa participation aux Olympiades de physique l’a convaincu : il souhaite désormais transmettre sa passion. Même si le futur étudiant de l'EPFL ne pourra plus participer à l'événement après l'obtention de son diplôme, mais il souhaite s’engager bénévolement pour organiser les Olympiades : « Je veux rester en contact avec les personnes formidables que j'ai rencontrées et donner aux jeunes étudiants la possibilité de participer eux aussi à ces événements si stimulants ».

 

La cérémonie de clôture virtuelle des IPhO 2021.

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 631 51 87

l.gafner@olympiad.ch

 

Autres articles

Philosophie

Semifinal 2021/2022

On January 13, 46 young philosophers participated in four local semifinals in Fribourg, St. Gallen, Wetzikon and Immensee to write essays and participate in philosophical workshops. 13 of them qualified for the final in March!

Linguistique

Le premier tour des premières Olympiades de linguistique

Le premier tour des premières Olympiades de linguistique a été un grand succès ! Plus de 190 élèves se sont lancés dans les quatre épreuves.

Faîtière

L'année olympique 2020/2021 - Rétrospective en quelques chiffres

En 2020, 5’121 jeunes ont répondu à l’appel des Olympiades de la science et participé à l’un des premiers tours des neuf différentes disciplines. 550 élèves ont bénéficié d’un enseignement extrascolaire dans leur matière favorite. Quel canton, quelle école a envoyé le plus de talents?

Philosophie

First round 2021/2022

124 young philosophers submitted their essays for first round of the 2021/2022 Swiss Philosophy Olympiad.

Géographie

Karten zeichnen, Städte planen, Medaillen gewinnen: Junge Talente an der Schweizer Geographie-Olympiade

Am Samstag, 27. November, fand an der Kantonsschule Solothurn das nationale Finale der Geographie-Olympiade statt. Vier der vierzehn Finalistinnen und Finalisten erhielten Goldmedaillen – und ein Ticket nach Paris.

Robotique

Finale internationale de la World Robot Olympiad: la Suisse a brillé grâce à ses trois équipes

Du 18 au 21 novembre 2021, la finale internationale de la World Robot Olympiad (WRO) s’est déroulée virtuellement et a réuni des jeunes de plus 65 pays différents. Trois équipes suisses s’y étaient qualifiées, une dans chaque catégorie.