25.11.2020

Bénévolat

Entraînement d'automne

Plutôt que de pouvoir rencontrer leurs pairs au camp de physique et d'y bombarder les assistant.e.s de questions, les élèves ont cette année dû rester à la maison. Pour leur permettre de se préparer pour le deuxième tour malgré tout, nous avons mis sur pied un programme alternatif.

Au "pub quiz" de physique. Photo: Rafael Winkler

L'organisation du camp, qui compte des aspects tant administratifs que didactiques et culinaires, a démarré en janvier déjà. Une équipe de sept personnes s'est mise à disposition à cette fin. La planification du camp était déjà dans sa phase finale en septembre, et l'équipe entière se réjouissait du déroulement en novembre. Au vu de l'augmentation constante des cas de contamination, nous avons dû nous résoudre, à contre-coeur, à annuler le camp. Son maintien comportait un risque trop élevé de disséminer une éventuelle infection à travers toute la Suisse. Nous avons donc dû chercher des alternatives.


Le point principal du camp est l'enseignement. Les élèves les plus jeunes y trouvent une introduction à la physique et les plus avancé.e.s peuvent consolider et affiner leurs connaissances. Le camp permet également de remplir le long intervalle hivernal entre les deux tours. C'est ainsi, à l'issue de quelques brainstormings, qu'est né l'entraînement d'automne. L'idée était de proposer aux participant.e.s une palette d'activités centrées autour d'une série de "défis". Six défis hebdomadaires permettaient de se mesurer à des problèmes de style et difficulté comparables au deuxième tour. A chaque semaine correspondait un domaine de la physique différent (mécanique, thermodynamique, ondes et oscillations, électrodynamique et courant continu, optique, hydrodynamique). Les défis étaient ensuite corrigés par des bénévoles et renvoyés agrémentés de commentaires. En introduction, nous mettions à disposition des problèmes d'échauffement et des liens vers des vidéos explicatives. De plus, des bénévoles étaient disponibles par tchat vidéo pour répondre aux questions sur la matière ou sur les problèmes.


A la mi-novembre a eu lieu un événement particulier, un "pub quiz" de physique. Les élèves et les bénévoles des Olympiades de Physique étaient invité.e.s à y tester leurs connaissances générales en et autour de la physique. L'effet "aha" n'était pas en reste. Saviez-vous par exemple que la première voiture électrique à dépasser les 100 km/h fut construite au 19e siècle?


La participation à l'entraînement d'automne était facultative. L'équipe d'organisation était consciente qu'il n'est pas simple de trouver temps et motivation pour les défis durant six semaines, en plus des cours réguliers. C'est pourquoi chaque participation est récompensée par un petit cadeau. Nous remercions tou.te.s les participant.e.s pour leur intérêt et tou.te.s les bénévoles pour leur engagement et leur flexibilité, qui ont fait de l'entraînement d'automne un succès.

Autres articles

Faîtière

Physique

S’engager: Richard Heimgartner, bénévole aux Olympiades de physique

Dans la deuxième partie de la série "S'engager", tu feras la connaissance de Richard Heimgartner, qui organise les Olympiades de physique depuis plus de 20 ans. Parfois, le travail bénévole l’occupe doublement. Mais il lui apporte aussi beaucoup.

Physique

Entraînement d'automne

Plutôt que de pouvoir rencontrer leurs pairs au camp de physique et d'y bombarder les assistant.e.s de questions, les élèves ont cette année dû rester à la maison. Pour leur permettre de se préparer pour le deuxième tour malgré tout, nous avons mis sur pied un programme alternatif.

Faîtière

Philosophie

Biologie

S’engager: Nitya, activiste pour l’environnement

Travail bénévole, école, Olympiades de la Science: Nitya Rajan concilie tout à la fois. Co-présidente de l’association Macrocosm, elle s’engage en faveur d’un avenir durable.

Physique

Mathématiques

Faîtière

«Suivez votre intuition!»

La vie a mené Caroline Rossier de Lausanne à Zurich et des olympiades de physique vers l’électrotechnique. Aujourd’hui, elle s’occupe d’électrons et de photons dans ses études de master. Lorsqu’elle était jeune, elle voulait déjà savoir comment le monde fonctionne et se laissait guider par sa curiosité. Elle conseille aux autres de faire ce qui les intéresse.

Mathématiques

Faîtière

Physique

Des chiffres et des trains

Viviane Kehl, des Olympiades de mathématiques, travaille aux CFF. Elle a découvert sa voie professionnelle en suivant ses intérêts. Parfois sans consulter l'horaire au préalable.

Biologie

Faîtière

Jacqueline, 27, chercheuse en oncologie

Jacqueline Mock mène ses recherches sur des protéines visant à aider les personnes atteintes d’un cancer. Personne ne naît doctorante, explique la présidente des Olympiades de biologie. On le devient.